Vers un grand avenir avec la grande Terre

La " Greater Earth " est la vision d'une terre élargie, développée et peuplée par une humanité plus grande et politiquement unie. En tant que projet pour le 3ème millénaire, il offre une perspective réaliste pour ce qu'on appelle la conquête de l'espace. Après une époque réussie d'utilisation de l'espace proche de la Terre, la colonisation de notre système solaire entier serait possible et la pénétration dans l'espace interstellaire concevable. Cela permettrait à l'espèce humaine de survivre dans un avenir lointain. Mais d'abord, notre survie devrait être assurée dans un avenir proche. Pour cela, la possibilité d'une Union Mondiale démocratique des Nations Unies est à l'étude.

 

En lisant le roman "2061 Odyssee III" d'Arthur C. Clarke, il y a quelque temps, je me suis souvenu que dans de nombreux récits de science-fiction, l'unification politique de l'humanité est considérée comme acquise. Dans son roman "La Dernière Génération", Clarke a montré que les extraterrestres forcent les gens à choisir un gouvernement mondial et à réaliser la paix dans le monde. Comme dans la plupart de ces genres, les fantasmes ésotériques ont prévalu. Aujourd'hui, de nombreuses visions d'horreur circulent, qui voient déjà l'humanité entourée d'extraterrestres, qui veulent mettre la planète Terre sous leur contrôle total par le biais d'un "Nouvel Ordre Mondial". Les croyants d'OVNI propagent une "Fédération Galactique de Lumière" pour sauver la planète. Pour les conteurs, c'est une activité lucrative.


Mais surtout dans la science-fiction, il existe des jeux de pensée intéressants pour les idées du futur, loin de toute irrationalité, tant que les lois de la nature sont respectées. Dans son ouvrage de 1968 "Une nouvelle ère commence - l'électronique et les voyages dans l'espace changent le monde", Arthur C. Clarke - moins en tant qu'auteur de science-fiction qu'en tant que physicien - a développé des visions de l'avenir de l'humanité. Ça pourrait être un grand avenir.

De la Grande Histoire au Grand Avenir

De même qu'une "Grande Histoire" pourrait jeter les bases émotionnelles de l'unification politique ultérieure de notre monde, l'idée d'un "Grand Avenir" comme moteur d'un monde meilleur serait également très utile. Il ne s'agirait pas seulement de préserver l'adéquation de notre planète à la vie en protégeant la biosphère. Il s'agirait aussi de changer la terre pour que cette protection devienne faisable et efficace sans que nous, les humains, ayons à retourner à l'âge de pierre.

Mais comment changer une planète comme la Terre ? De toute façon, des changements se produisent tout le temps, actuellement dans un sens négatif, par exemple en raison du changement climatique. Même les événements naturels comme les tremblements de terre et les éruptions volcaniques entraînent de graves changements, sans parler des dangers des impacts de météorites. La solution est d'agrandir la planète. Cela peut paraître étrange au premier abord, mais c'est une logique très convaincante. L'espace proche de la Terre doit être inclus dans ce que nous appelons la Terre.

"Grand Avenir" par une "Grande Terre"

La soi-disant conquête de l'espace est généralement considérée comme un voyage vers des planètes lointaines pour les coloniser. Il n'y a rien contre l'exploration de notre système solaire et au-delà, mais pour l'utilisation pratique de l'espace, il y a des objectifs plus réalistes et surtout plus proches. L'artiste Arthur Woods, qui vit en Suisse, nous montre une nouvelle perspective de notre planète avec son concept de "Grande Terre".

Imaginez les possibilités qui en résulteraient. La plupart des activités humaines qui pèsent sur l'écosystème terrestre pourraient être externalisées. Il y a plus qu'assez de matières premières dans l'espace proche de la Terre et le soleil fournit une énergie inépuisable. Le poids ne joue pratiquement aucun rôle dans l'apesanteur de l'espace. D'immenses usines pourraient être construites et des agglomérations de dimensions gigantesques dans lesquelles les gens pourraient vivre en permanence dans des conditions semblables à celles de la terre. A cette occasion, la protection de la terre contre les impacts d'astéroïdes serait routinière et apporterait des sources supplémentaires de matières premières. Les expéditions dans l'espace auraient des bases solides à leur disposition.

 

Bien sûr, cela semble utopique, mais l'utilisation de l'espace proche de la Terre est déjà une réalité. Sans les satellites en orbite, beaucoup de choses ne seraient pas possibles - en particulier dans le domaine des communications mondiales - qui est déjà une norme technique aujourd'hui. Mais il y a aussi un grand danger : les débris spatiaux qui en résultent pourraient nous enfermer sur cette planète. L'effet Kessler rendrait l'utilisation de l'espace, ainsi que les missions spatiales, pratiquement impossible pendant une période de temps imprévisible. Toute l'infrastructure technique s'effondrerait avec le temps. Il est urgent d'agir dans ce domaine. Le transport vers l'orbite terrestre devrait également être fondamentalement différent. Cela ne peut plus être réalisé avec des fusées. Les futurs voyages dans l'espace ont besoin de différentes solutions. Des scientifiques et des techniciens y travaillent. Il s'agira de projets gigantesques qui nécessiteront un degré sans précédent de coopération multilatérale, mais qui restent moins coûteux que n'importe quelle guerre.

Encore une fois beaucoup d'utopie, on suppose le caractère déraisonnable des masses et l'étroitesse d'esprit de la plupart de leurs dirigeants politiques. Mais le développement de la raison ne s'arrête pas là. La Grande Histoire se poursuit et nous espérons qu'elle se poursuivra dans un Grand Avenir. La voie à suivre doit être tracée dès aujourd'hui. Des sociétés spatiales privées travaillent déjà à l'élaboration de plans concrets pour l'utilisation de l'espace proche de la Terre, par exemple par l'extraction d'astéroïdes. Mais il est absolument nécessaire de réglementer tout ce qui est politique mondial, sinon cela conduira à une concurrence superflue et conduira inévitablement à la militarisation de l'espace.

 

C'est pourquoi, en tant que Mondialistes, nous sommes attachés à l'unification politique de l'humanité dans une Union Mondiale démocratique d'ici la fin de ce siècle au plus tard et appelons tous les peuples à soutenir cet objectif autant que possible. Si vous pensez que quelque chose vaut la peine d'être recherché, vous devez le vouloir, même si l'objectif dépasse votre propre durée de vie. Les enfants nés dans les 10 à 15 prochaines années forment la génération qui est massivement confrontée aux problèmes et aux défis de l'avenir. Ils porteront le principal fardeau pour conduire l'humanité vers un avenir meilleur. Notre tâche aujourd'hui est de faire le travail préparatoire nécessaire.

Pour la plus grande terre dans un avenir meilleur pour l'humanité unie.